Discussion sur les anti-pattern… changement de cap ou cruelle réalité?

Cette semaine, David Anderson a eu une épiphanie lors de la retraite des coaches Kanban au Portugal:

1005
« «Lorsque nous avons commencé à faire Kanban, nous avons cessé de faire [insérer ou des pratiques techniques], et [ce qui a eu un effet négatif |. Nous n’avons pas aimé cette perte]».

Je suis très étonné par cette « épiphanie » qui me donne l’impression que les porteurs de la méthode (Kanban) découvrent le véritable objet de cette dernière après de longues années d’évangélisation.

En fait, on découvre que Kanban a été utilisé pour gérer (management) quel que soit l’organisation, la technique, la culture…

Lors du Roadshow de la Lean Kanban University (cycle de conférence Lean Kanban), nous avons parlé de plus en plus de Gestion de Portefeuille, de Management Visuel, de Gestion de Produit (cf. D. Reinertsen) et de temps à autres de Gestion des Tests (Toyota Kata – H.Forss). Donc, ce n’est pas une découverte. Donc, pourquoi une épiphanie? Donc, qu’y avait-il avant? Uniquement du marketing?

En fait, je pense que Kanban est en train de prendre son envol, que le cordon ombilical est en train d’être coupé pour évoluer vers autre chose. Je m’explique. Kanban a pu se développer sur le terreau des communautés agiles cherchant en permanence à s’améliorer dans un environnement de changements rapides. Dans certains cas, Scrum ne pouvait plus fonctionner pour différentes raisons: trop de discipline, pas de livraison en paquet possible, pas de culture projet.

Le développement de nouvelles approches telles que Lean Start ‘up ou DevOps mettent en lumière la nécessité de coordination. Les besoins techniques ne sont plus au cœur de la démarchage. Ce n’est pas un problème, ils ne l’ont jamais été.

Mettons de côté les aspects marketing et parlons d’approches concrètes.

La technique, l’ingénierie reposent toujours sur les épaules des développeurs et éventuellement des Architectes techniques.

  • Visualiser le « Workflow » –> Management
  • Limiter le Work-in-Progress (WIP) –> Management
  • Manager le Flux –> Management
  • Rendre les règles explicites –> Management
  • Amélioration continue en équipe –> Management

 

Tant Scrum que Kanban ou Lean reposent sur le principe de la dynamique d’équipes pluridisciplinaire avec un seul objectif: délivrer un produit, un service ou de la valeur ajoutée à un utilisateur final. Dans certain cas, l’augmentation des gains sous-entendus sont rendus par la réduction des risques ou des défauts (équipes support par ex.).

Ces 3 approches parlent en fait d’une organisation centrée produit, une organisation systémique dont l’objet est la réduction voir la suppression des back-offices non-générateurs de valeur. En fait, Lean et l’Agilité prônent une organisation en front office.

… nulle trace de technique… pas de TDD/ADD/BDD… pas de XP… pas C#/C++/JEE/Groovy… pas de Kernel…pas de rockstars… pas d’experts…

Étonnant Non?

 Avons-nous perdu quelque chose? 

Je ne pense pas. Kanban est une approche d’équipe, la seule perte que l’on peut ou souhaite déplorer c’est l’individualisme…

en tant que coach, serait une perte d’ego. C’est pourquoi, je compense par ce blog ;b).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s